home > Particuliers > L’air et les pollutions >
On ne manque pas d’air ... mais d’air pur

L’air est un mélange de gaz : 78% de diazote (N2), 21% de dioxygène (O2), des gaz rares, de la vapeur d’eau et du dioxyde de carbone (CO2). Chaque jour un homme respire en moyenne 15 000litres d’air. La loi définit officiellement la pollution de l’air comme l’introduction par l’homme, directement ou indirectement, dans l’atmosphère et les espaces clos, de substances ayant des conséquences préjudiciables de nature à mettre en danger la santé humaine (cancers, insuffisances respiratoires, maladies cardio-vasculaires, asthme ...), à nuire aux ressources biologiques et aux écosystèmes, à influer sur les changements climatiques (Gaz à Effet de Serre), à détériorer les biens matériels (monuments historiques par exemple), à provoquer des nuisances olfactives excessives aux conséquences néfastes. Les effets d’une pollution peuvent se faire sentir très loin : si les polluants restent en suspension ils peuvent parcourir des milliers de kilomètres. On a retrouvé des traces de DDT (insecticides très puissants et toxiques) dans la graisse des pingouins d’Antarctique par le biais de la chaîne alimentaire, le polluant passant de l’air à l’eau puis aux organismes vivants.

contact
Contact                          Plan du site                           Mentions légales                           Presse